www.serres-morlaas.fr  

Habitants

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Serres Morlaas

Diaporama ville Serres-morlaas

Environnement

Rubrique dédiée aux démarches Serres-Morlannaises

2011-04-15

Cette rubrique sera dédiée à toutes les démarches ayant pour objectifs l'amélioration de l'environnement sur Serres-Morlàas.

Afin d'être le plus clair possible, lorsque nous parlons d'environnement, il ne s'agit pas de s'intéresser uniquement à l'aspect paysager du village!
La notion de protection de l'environnement touche toutes les démarches entreprises au sein du conseil, à partir du moment où l'une d'entre elle risque d'avoir un impact écologique, social et économique.
En sachant que l'Agenda 21 sera notre structure principale de travail, cette base analytique vous permettra peut-être de mieux comprendre l'ensemble des points à étudier avant toute action concrète:

1) Comment un Agenda 21 intègre-t-il la protection et l’amélioration de l’environnement et du cadre de vie à échelle locale?

  • par l’élaboration préalable d’un diagnostic environnemental, par une évaluation environnementale et la définition d’objectifs environnementaux, par la qualité du management environnemental ;
  • par l’expression d’une solidarité écologique locale et par l’attention portée à une répartition équitable des richesses écologiques;
  • par une gestion économe en ressources et une organisation rationnelle de l’espace ;
  • par une recherche de qualité et par la création d’aménités environnementales.

2) le projet intègre-t-il un type de développement économique susceptible de modifier les modes de production et de consommation ?

  • par l’existence d’un diagnostic économique de la situation locale et d’une étude d’impact économique du projet intégrant les impacts sociaux et environnementaux et mettant en évidence les moyens nécessaires organisationnels et financiers ;
  • par la création d’activités, marchandes ou non marchandes, répondant à une demande sociale en particulier locale et génératrice d’emplois qualifiants et pérennes ou de filières d’emplois nouvelles ;
  • par la création d’une dynamique économique visant à mobiliser les entreprises et les acteurs ainsi que les travailleurs concernés ;
  • par la formation aux conditions de production socialement responsables et respectueuses de l’environnement en vue de rechercher un changement des pratiques professionnelles des agents économiques : consommateurs, donneurs d’ordres, partenaires économiques ;
  • par la mise en oeuvre d’études, de recherches-développement innovantes ;
  • par le recours à des modes de financement particuliers : épargne locale, financements socialement et écologiquement responsables, réseaux solidaires, troc ...) ;


3) Comment le projet intègre-t-il l’amélioration de la cohésion sociale et la lutte contre les inégalités ?

  • par un état des lieux des singularités sociales liées à l’espace et à la qualité de vie, aux modes de vie et d’habitat, à l’accès à l’emploi, aux services urbains et à la nature, à la sécurité et à la santé etc ... ;
  • par une adéquation des services collectifs, qu’ils soient marchands ou non marchands, publics ou privés, à la demande sociale ;
  • en favorisant l’accessibilité en tenant compte des besoins des différentes catégories de population ;
  • en luttant contre la discrimination sociale et géographique ;
  • par l’innovation sociale et culturelle favorisant des échanges de qualité culturels, inter-culturels et la mixité sociale ;
  • par une incitation au changement des modes de consommation, par un accès facilité aux produits fabriqués de façon socialementet écologiquement responsable (connaissance, information, traçabilité, ...) et des modes de gestion, en favorisant une gestion
    économe et de proximité ;
  • en visant l’amélioration de la santé publique (conditions d’habitat, conditions environnementales, conditions de travail, conditions de vie).


4) Comment le projet s'organise-t-il en terme de gouvernance ?

  • par un audit organisationnel des rapports entre les différents types d’acteurs : en interne à la collectivité, vis à vis des institutions, des acteurs privés, des partenaires financiers, des experts, de la population ;
  • par une approche intégrée et transversale ;
  • par les moyens mis en place pour associer les habitants, les producteurs, les usagers, les utilisateurs, ... les acteurs du développement ;
  • par l’organisation systématique d’un débat public et de procédures d’évaluation continue, contradictoires et collectives ;
  • par la mise en relation des échelles de territoire : du local au planétaire ;
  • par la prise en compte des échelles de temps ;
  • par la mise en place d’une maîtrise d’oeuvre et d’ouvrage bien identifiée et reconnue.

Bien évidement, à notre petite échelle, tous les paramètres ne pourront être pris en considération. Mais il est important de connaître le fondement d'une telle démarche afin d'en tirer tout ce qui semblera à notre portée.

Au delà de la démarche Agenda21, le groupe de discussion créé à cette occasion, sera une assemblée conviviale et sereine, ouverte à l'échange d'informations et de sensibilisation à toutes les innovations liées à l'ère du "développement soutenable".